Quand les laboratoires s’engagent pour le développement durable #2

cosmetiques-bio-2_5953206Lors de mon dernier article, je vous faisais part de ma démarche, de ma vision globale sur le développement durable et éthique et ma façon de travailler. Pour moi, la cosmétique (et pas seulement la cosmétique…) devrait toujours prendre en compte une démarche globale et consciente. On devrait, à mon sens, toujours trouver le moyen de créer et fabriquer dans le respect de l’homme, de l’environnement et des animaux.

-Dévaster des régions entières pour récolter telle ou telle espèce végétale ?
-Acheter des centaines de milliers de kilos de végétaux à prix dérisoire à des populations vivant dans la misère la plus totale ?
-Développer des extraits naturels avec des systèmes d’extraction polluants ou avec des solvants plus que douteux ?
-Utiliser un actif « BIO » bien mis en avant sur le packaging qui ne sera présent qu’à 0.0001% dans la formule finale…
-Et pire, s’autoproclamer « Green » ou « naturel » pour le blé (et pas l’épi…).

Je suis loin d’être naïve et sur ce sujet, je pourrais développer pendant des heures (mais on n’est pas couché ;-). Quand, j’ai reçu cette proposition de collaboration avec Expanscience, je n’ai pas longtemps hésité.

Je vais immédiatement vous dire pourquoi ?

  1. Parce que je connais leur démarche responsable depuis des années maintenant,
  2. parce que ce n’est ni du baratin, ni du marketing, c’est le 1er laboratoire pharmaceutique et dermo-cosmétique à avoir vu sa contribution au développement durable reconnue « Exemplaire » par l’AFAQ 26000,
  3. parce que j’ai vu, de mes propres yeux, évoluer leurs gammes notamment avec leur marque Mustela © qui n’était pas ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Les compositions ont bel et bien changé, évolué au fil du temps. Ils ne se sont pas contentés de lancer une gamme à base d’ingrédients d’origine naturelle pour faire genre : « nous aussi, on est dans la place » #putyourhandsup

 

Mais il n’y a pas que leurs formulations qui ont changé.

C’est toute une politique de développement durable qui a été mise en place comme les filières d’approvisionnement qui préservent la biodiversité, le commerce équitable avec les populations locales et bien évidemment une démarche constante pour réduire l’impact sur l’environnement (eau, gaz, éco-conception…etc).
Je vais prendre un exemple concret et bien parlant pour moi, les filières végétales. Une filière végétale. Le Lupin.

Le Lupin est une plante (merci, on repassera.) plus précisément une légumineuse (d’où sa richesse en protéines #teambeautyfood). Expanscience a mis en place la valorisation de cette « filière Lupin » exclusivement française, issue de l’agriculture raisonnée et participe au dynamisme économique du Sud-Ouest de la France (#teamsudouest).

Avec le lupin, Expanscience obtient une huile végétale riche en caroténoïdes et en vitamine E extraite des graines. Avec le tégument et un process bio-enzymatique, c’est un actif anti-âge et raffermissant qui stimule la synthèse de collagène qui en découle.
Avec une distillation moléculaire, Expanscience extrait des peptides de Lupin anti-radicalaires (en binôme avec le blé – encore lui…).

J’aime l’idée qu’une plante soit optimisée et potentialisée, à son maximum. #teamzérodechet. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Bref, il y a une vraie démarche de développement durable :

L’éco-conception :
Vous connaissez peut être ma « politique » anti déchet, j’essaie autant que possible d’acheter en vrac ou d’utiliser des produits qui ne sont pas sur-emballés. Evidemment je suis loin d’être parfaite sur ce sujet mais j’essaie autant que possible de me tenir à une ligne de conduite cohérente.
Les emballages pèsent lourds en terme d’impact sur l’environnement. Que ce soit étuis, tubes, flacons, notices… Le 1er axe de la politique de RSE d’Expanscience est donc l’éco-conception. Cela se traduit par des actions sur toute la vie des produits.

Les filières d’approvisionnement responsables
Expanscience est membre de l’Union pour le BioCommerce Ethique, en s’engageant tout simplement ainsi à respecter la biodiversité et à appliquer des règles éthiques tout au long de la filière (préservation de la biodiversité, rémunération juste, … ).

L’impact environnemental
Dans le cadre de sa démarche de RSE, Expanscience s’engage à réduire ses émissions de Gaz à Effet de Serre. Concrètement, cela veut dire des transports optimisés, et un peu comme Béa Johnson, ils s’engagent à réduire, remplacer, recycler, repenser toutes leurs emballages.

Concrètement, au niveau des actifs cosmétiques, je n’ai pas vu de fausses notes. On retrouve des actifs cosmétiques issus essentiellement des végétaux. Végétaux eux-mêmes issus des filières mondiales gérées durablement.

Les actifs cosmétiques Expanscience sont issus de 19 filières d’approvisionnement différentes en matières premières végétales (le lupin en France dont je vous parlais plus haut, le maca, la maracuja, l’avocat, ou l’acacia en Afrique … ). Entre 2010 et 2015, Expanscience a déployé un plan d’action de RSE sur chacune des filières afin de garantir le respect de la biodiversité et des principes du commerce éthique. Et ça, j’achète ! (pardon pour la référence)

Si je reprends un premier exemple d’un des actifs cosmétiques d’Expanscience à savoir un actif anti-âge (j’ai 34 ans faut que je m’y mette !), on retrouve cette démarche engagée du début à la fin.

L’Actif Collageneer© est une actif végétal anti-âge remodelant et raffermissant, c’est un actif conçu à partir du Lupin Blanc dont la filière d’approvisionnement est française (ce n’est pas le cas de tous les actifs évidemment mais je trouvais qu’il était important de le souligner ! (Si on peut relancer l’économie de son pays on ne va pas se gêner ?)

Le lupin est cultivé dans le Sud-ouest de la France donc, et les Laboratoires Expanscience participent au dynamisme économique de la région. Il y est cultivé selon un mode d’agriculture raisonnée. Cet actif est solubilisé dans un « solubilisant » (je suis douée pas vrai ?), un solubilisant végétal qui n’est autre que l’huile de tournesol issue, elle, d’une filière européenne.

Prenons un autre exemple très intéressant de développement des communautés locales : une collaboration éthique entre Expanscience et des femmes cueilleuses dans un petit village du Burkina Faso a permis de mettre en place une filière d’approvisionnement responsable en graines d’acacia. Ces graines une fois cueillies permettent à l’heure d’aujourd’hui d’obtenir un actif végétal aux propriétés hydratantes très intéressantes pour la peau.

Concernant le consommateur lamba, j’aime beaucoup l’idée d’une démarche transparente car il est vrai que le mot « naturel » ne veut rien dire. Ce terme n’est pas encadré par une loi en particulier et il est souvent utilisé à tort et à travers.

Dans un souci de transparence et en l’absence de réglementation en France, les Laboratoires Expanscience ont jugé bon d’expliquer leur positionnement quant à la définition de la naturalité appliquée à leurs produits et ingrédients cosmétiques, une sorte de charte qui explique clairement leur mode de formulation – que l’on adhère ou pas à tel ou tel produit , fort est de constater que la démarche est nécessaire dans un monde où tout est sans cesse dissimulé. Personnellement, moi qui travaille avec des laboratoires assez régulièrement je peux vous dire que la « transparence » n’est pas si simple à trouver. Pourtant c’est mon critère numéro uno, lorsque je décide de travailler avec quelqu’un.

Le Better Living program

J’aime beaucoup l’idée du Better Living program (dont je vous ai déjà parlé dans un autre article ici ), un programme qui permet d’évoluer, de se lancer des challenges concrets, et d’optimiser au maximum la démarche durable de l’entreprise.

L’innovation
Des innovations responsables en France mais aussi dans le monde. Porter une attention encore plus soutenue aux impacts sociaux et environnementaux de produits.

L’éthique
Concilier éthique & progrès dans le développement des innovations Expanscience, plus respectueuses de l’homme et de l’environnement

Développement responsable en France et à l’International
Un déploiement de cette démarche sans frontière, une politique de Responsabilité Sociétale dans 100% de de leurs filiales et incarnée par leur marque Mustela© partout dans le monde.

Et vous, que pensez-vous de cette démarche ?

Article En collaboration avec Expanscience

Author: Emie

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *