Mes petits baumes à bobos

terminator 1 (1 sur 1)Il y a quelques jours, je vous parlais de mes 4 huiles essentielles indispensables pour l’hiver. Evidemment, comme je suis une inconditionnelle des traitements holistiques , c’était bien sur une liste non exhaustive pour les personnes qui ne savent pas par où commencer et qui n’ont pas l’intention d’investir dans mille et unes huiles essentielles qui resteront au fond d’un placard sans jamais mettre le nez dehors.

Pour une inconditionnelle des huiles essentielles, c’est assez dur de choisir uniquement 4 huiles essentielles. Pourtant lorsque la maladie pointe le bout de son nez, une huile essentielle me vient automatiquement à l’esprit .

L’huile essentielle de Ravintsara.

Hier, j’ai vu sonner à ma porte (enfin celle de ma fille) Madame Gastro avec tout son attirail de symptômes tous plus glamour les uns que les autres. Etre mère, c’est que du bonheur ..(#joyeuxnoël)

J’ai donc sorti mon arsenal et j’ai fabriqué mon fameux baume Terminator dont je vous avais donné la formule dans ce billet.

terminator 2 (1 sur 1)

  • 1 cuillère à café de cire d’abeille
  • 1 cuillère à café bombée d’huile de coco
  • 3 cuillères à café d’huile végétale aux choix (olive, amande douce, macadamia, …)
  • 30 à 50 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara

Faites fondre les trois premiers ingrédients au bain marie . Laissez refroidir hors du feu plusieurs minutes puis ajoutez l’huile essentielle, mélangez bien puis versez dans votre pot. (conservation : 6 mois)

Lire les précautions

A utiliser en massage sur le bidon des petits et des grands ;)

Allez, je file faire une cuvée de Sirop de Thym au miel , bises & Bon week -end ♥

 

Author: Emie

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Bonjour Emie !
    Je viens tout juste d’appliquer le baume pour la 1e fois. J’ai acheté exprès du ravintsara après avoir vu ta recette et m’être renseignée, parce que je me traîne des microbes depuis dix jours et que j’en vois pas le bout — »
    Je me demandais si on pouvait adapter la base huiles/cire de ta recette pour faire d’autres baumes à pharmacie ? Avec de la menthe poivrée pour les migraines, de l’hélichryse pour les bleus, etc… Est-ce que les dosages d’HE restent à peu près les mêmes ?
    Merci pour ta réponse !

    • Cela va dépendre des huiles essentielles que tu vas mettre… Je te conseilles donc de vérifier la posologie de chaque huile essentielle avant de faire ton baume.

  • Bonjour!
    Sentant un début de « crève » arriver suite à un petit coup de froid, je me suis souvenu de votre recette que je me suis empressée de faire et d’appliquer sur mon thorax. J’ai déjà l’impression d’aller mieux et me demandais combien de fois faut- il l’appliquer? 3 fois par jour?
    Merci!
    Belle journée

  • Salut Emie !
    Je suis déjà convaincue par le baume terminator pour mon petit ventre. Mais depuis un moment je traîne un este de bronchite qui m’énerve. Comme le Ravintsara est aussi indiqué dans les affection bronchiques et ORL, je voulais utiliser refaire un baume avec des HE de tea tree, de romarin cinéole, de pin sylvestre et de cajeput (quantité équivalente au baume terminator restant) et enfin mélanger les 2 baumes ensembles (je ne voulais rallonger le baume terminator existant en le rechauffant pour ne pas altérer le Ravintsara).
    Mais je suis un peu frileuse en terme de quantité d’HE. Je pensais mettre 10 gouttes de chaque, on arrive donc à une quantite d’environ 50% de la synergie ci-dessus (40 gouttes) et 50% (40gouttes) de Ravintsara pour 10 c.cafe d’huiles ou total environ dose de baume au total, cela te paraît trop peu ou déséquilibré ? Qu’en penses-tu?

  • Hello Emie ! Merci pour toutes ces recettes vraiment extra !! Je lis ton blog avec une curiosité grandissante ! Je me penche un peu sur les recettes pas trop compliquées permettant de reproduire des formules validées par les consommateurs.
    Tu nous as parlé, par exemple, il y a peu du living luminizer de chez RMS, Pourrais tu nous aider dans les proportions ? J’ai bien tous les ingrédients mais savoir comment les doser c’est une autre histoire ! J’ai aussi un crush énorme sur les huiles qui font le buzz aux USA : les huiles JUNO et ARTEMIS de Sunday Riley mais 125 dollars la bouteille GLOUPS (même si j’ai bien conscience de la qualité de l’idée et du produit !) Je vais tenter de les reproduire à la maison, mais l’histoire des dosages est toujours aussi casse-tête !
    Merci en tous cas pour tous tes conseils, j’aime beaucoup ta démarche,

    Bonne journée,
    C.

  • Bonjour Emie
    je vais vite préparer cette recette pour mon grand bébé, mais je me demandais si je pouvais l’utiliser j allaite bébé de 4 mois
    Si oui est e que je reste sur les mêmes doses et a qu elle fréquences tu recommande pour les enfants de 2 ans..
    merci pour le site une vraie inspiration

  • J’ai jamais utilisé une texture de baume comme support pour mes huiles, une bonne idée ! J’aime aussi beaucoup associé l’huile de saro à celle de ravintSara, elles font des miracles je trouve :)

  • Coucou ,
    Super recette mais je te l avais déjà dit ;)
    j avais jamais pensé au ravinstara en cas de gastro et sous forme de baume c génial dc merci.
    Biz et bon week
    Sév. T

  • ah les baumes! facile à appliquer, facile à faire, la base quoi!
    je trouve hyper ludique aussi les roll-on (et alors là y a pas plus rapide et fastoche!)