DIY | Mes Bougies parfumées

 

Vous le savez certainement, je suis une grande fan de bougies parfumées. J’adore acheter de nouvelles bougies et je crois bien qu’il y en a toujours une ou deux dans chaque pièce de la maison, (non je n’en ai pas mis une dans les toilettes mais j’en suis capable…) chacune avec un parfum différent que je choisi en fonction de mon humeur, de moment de la journée, du temps qu’il fait dehors. Chaque moment particulier mérite sa propre bougie parfumée (#grandemalade)

Après une matinée de ménage , une bougie qui sent le propre type « clean coton » ou « poudre de bébé » , je privilégie des odeurs plutôt boisées type  « feu de bois » , « bois blond » ,  « tabac » ou  « cuir » quand je lis un bon bouquin . Quand je travaille à mon bureau , j’allume quelque chose de plus frais, floral et poudré … Il y en a pour tous les goûts .

Evidemment, j’essai de faire bruler les bougies les moins toxiques possibles car les bougies dites « classiques » sont composées d’ingrédients comme des cires minérales issues donc de la pétrochimie et de fragrances qui dégagent des composés toxiques et cancérigènes. Si j’adore découvrir de nouvelles marques de bougies parfumées à base de cire de soja comme les marques La Belle mèche, Rewin, Paddywax … Il m’arrive très souvent de faire mes propres bougies parfumées et j’aime également en offrir autour de moi. C’est toujours un cadeau très apprécié.

bougie (1 sur 1)-3

Les ingrédients pour les bougies parfumées homemade

Les cires végétales 

La cire , c’est la base de votre bougie. Elle va être excipient et même le support de votre parfum. Personnellement je n’utilise que de la cire de soja car c’est une cire végétale et plutôt bon marché. J’utilisais la cire Eco-certifiée de chez The Soap kitchen pendant des années mais elle ne semble plus être disponible. J’ai également testé celle de chez Aroma-zone mais son prix est exorbitant par rapport aux autres fournisseurs. A l’heure actuelle, j’utilise une cire de soja en paillettes sans OGM de chez Terre de Bougies . Par rapport a mes achats personnels depuis de nombreuses années, il me semble que le juste prix de la cire de soja est aux alentours de 7-8€ le kilo. En ce qui concerne la cire d’abeille , je ne l’utilise plus tout simplement parce qu’elle est vraiment très relou à nettoyer… (moi = grosse feignasse)

Les fragrances 

J’ai choisi d’utiliser des fragrances synthétiques car je trouve que mes bougies ont un pouvoir de diffusion supérieur aux fragrances naturelles (et le prix est également divisé par trois ou quatre). J’aime avoir des bougies qui diffusent vraiment bien ses parfums, j’ai fait ce choix personnel parce que je consomme vraiment BEAUCOUP de bougies. Il m’arrive de travailler avec des essences ou des fragrances naturelles mais c’est de plus en plus rare en ce qui concerne les bougies parfumées.

Bien sur, j’estime tout de même qu’il est important de choisir des fragrances qui respectent certaines normes (celles de l’IFRA par exemple) et je vais même plus loin en choisissant des fragrances sans CMR , c’est à dire des fragrances qui n’ont pas de composés connus comme étant cancérigènes, mutagènes et/ou reprotoxiques. Par ailleurs, je priviligie les fragrances made in France (la plupart viennent de Maître Parfumeur de Grasse) et j’ai donc l’impression que je fais un choix plutôt judicieux. Maintenant libre à vous de faire les choix qui vous semblent les plus adaptés à vos attentes.

J’ai testé de nombreuses marques de fragrances et je reviens systématiquement aux mêmes : j’utilise les fragrances de chez Terre de bougies qui sont très réussies . Je ne suis pas très douée pour décrire des fragrances, mais je vais essayer tant bien que mal de vous restituer les odeurs de celles que j’utilise très régulièrement et que j’apprécie particulièrement.

♥ Monoï

C’est celle que j’aime faire quand le soleil revient timidement. Le parfum de monoï est incroyablement bien restitué. Il rappelle évidement le sable chaud, la noix de coco et la fleur de Tiaré. Si vous aimez le monoï « cosmétique » , vous adorerez sans aucuns doutes cette fragrance .

♥ Fleurs de Iles

Il s’agit d’une fragrance très florale et assez sucrée qui est plutôt estivale avec des notes de lys, de tiaré, de frangipanier et d’ambre. C’est celle que j’ai allumé ce matin. J’avais peur d’obtenir un parfum trop « chimique » ou entêtant mais pas du tout. C’est encore une fois, une parfaite réussite.

♥ Cuir 

J’aime beaucoup cette fragrance qui évoque un parfum assez masculin, miellé avec une touche de chocolat, des notes plus douces et sucrées de vanille avec un fond de patchouli.

♥ Fleur de coton

Une bougie que j’aime beaucoup allumer quand j’ai terminé mon ménage, ou après avoir étendu le linge. C’est vraiment une belle odeur de propre, une fragrance fraiche , florale et assez poudrée.

♥ Feu de bois 

La fragrance feu de bois est particulièrement bien réalisée. On y retrouve parfaitement l’harmonie chaleureuse et familière qui émane des feux de bois pendant les longues journées d’hiver ! On s’y croirait presque : parfait pour ceux qui , comme moi , n’ont pas la joie d’avoir une cheminée à la maison …

Le matériel 

La mèche (+ socle)

Certaines achetent les mèches à l’unité pour par lot de 5 ou 10. Personnellement, j’utilise une mèche ronde de coton toute simple que j’achète en bobine. C’est beaucoup plus avantageux et si comme moi vous êtes une grande malade de la bougie, vous allez vite faire des économies. Je vous conseille de jeter un oeil ici pour des petites bobines de 3 mètres , ou pour les psychopathes de la bougie homemade, dirigiez-vous vers des bobines de 50 ou 100 m.  Il m’arrive également d’utiliser des mèches en bois . Par contre, sachez que la bougie crépite à mort , ça peut vite devenir agaçant .

NB: quelque soit votre mèche, il est important de choisir son diamètre ou sa dimension en fonction du contenant. Si la mèche est trop fine, la bougie va se creuser, si la mèche est trop grosse, le récipient va brunir et risque même de se briser. De même , on prendra soin de bien centrer la mèche pour les mêmes raisons.

Le contenant  

Tous les récipients en verre, en métal, en porcelaine peuvent faire l’affaire. Il m’arrive de couler ma bougie dans de jolies boites à thé (KusmiTea comme vous l’aviez peut-être vu sur mon Instagram, il y a plusieurs mois ) , d’utiliser une jolie tasse en porcelaine ou de chiner une jolie fiole style apothicaire dans un vide grenier. Si vous choisissez un contenant en verre , essayez d’opter pour un verre assez épais afin qu’il résiste à la chaleur. Dans ce tuto , il s’agit du verre à bougie « classique » disponible chez Aroma-zone, il ressemble a s’y méprendre aux verres La Belle Mèche.

Casserole

Evidemment, pour faire fondre votre cire de soja , il faut avoir une casserole. Le bain marie est une perte de temps. En l’occurrence , il suffit de verser votre cire dans la casserole et la faire fondre à basse température. L’idéal étant d’avoir une casserole spécialement réservée aux cosmétiques et bougies. Cependant, si vous n’avez pas de casserole réservée à cet usage, privilégiez les casseroles sans revêtements – déjà parce que les revêtements sont bourrés de saloperies – mais surtout parce que les fragrances ont tendance a « s’accrocher » aux revêtements et restituer les parfums dans ce que vous allez cuisiner ensuite. (Les petits pois au monoï , c’est une association pour le moins …. surprenante ;-) . Une casserole sans revêtement (fond brut en inox) est donc le mieux adapté.

☞ Le Petit matériel

  • 1 paire de Ciseaux (pour couper la mèche et pincer le socle)
  • du Scotch, du Masking tape ou des petits élastiques
  • Pics à brochettes (pour maintenir la mèche mais d’autres objets peuvent envetuellement faire l’affaire comme deux stylos par exemple…)

Mes derniers petits conseils 

  • Allumez vos bougies quelques heures plutôt que quelques minutes , le risque est que la bougie se creuse.
  • Vous pouvez couper la mèche de votre bougie quelques millimètres au bord de la cire avant de la rallumer : cela évite les chutes de mèches cramées dans la cire et évite aussi les émanations : les fumées noires si la mèche est trop longue)
  • Eteignez votre bougie en soufflant doucement pas comme grande malade ou pour les plus chic avec un truc exprès pour éteindre les bougies (je n’ai aucune idée du nom que ça peut avoir ??!)
  • Evidement , toutes les précautions d’usages concernant le feu/enfants, feu/rideau , feu/whisky, feu/chat-suicidaire , hein, je ne vais pas vous faire un dessin !


5.0 from 9 reviews
DIY | Mes Bougies parfumées
 
Auteur:
Type: Bougies
Ingredients
  • 180 gr de cire de soja sans OGM
  • 20 gr de Fragrances pour bougies aux choix
Instructions
  1. Faites fondre la cire de soja dans votre casserole à feu doux.
  2. Coupez la mèche en fonction de la taille de votre récipient en prenant soin d'ajouter 1 centimètre pour pouvoir faire tenir la mèche.
  3. Imbibez la mèche dans la cire fondue quelques secondes puis laissez la durcir dans un morceau de papier aluminium.
  4. Placez le socle en métal sur la mèche et fixez-le en pinçant fort à l'aide de votre paire de ciseaux.
  5. Disposez la mèche dans votre support comme dans la vidéo .
  6. Ajoutez la fragrance à votre cire fondue et mélangez délicatement.
  7. Coulez la préparation et ne plus toucher la bougie jusqu'à complet refroidissement.

 

Author: Emie

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noter cette recette: