3 Remèdes Indispensables pour l’Hiver

3 remedes naturels (1 sur 1)

Ah l’hiver et son cortège de rhumes, grippes, gastro & co. Je ne sais pas vous, mais ici, en général, on tombe malade les uns après les autres, par ordre croissant. Donc en gros, quand tes enfants sont guéris, toi , t’es au fond du seau.

Ils sont malins, une fois qu’ils ont repris leurs forces (voir plus que leurs forces initiales) , ils profitent de ta faiblesse passagère (ou pas) pour dévaster la baraque (toi-même-tu-sais).

C’est toujours quand t’es au bout du rouleau, que tu décides de te trainer lamentablement vers l’armoire à pharmacie, enroulée dans un plaid, la tronche en biais, la morve au nez, que tu découvres ta (tes) progéniture(s) profiter de la situation pour (au choix) : se taper tous les gâteaux planqué derrière le bar, acheter des brouettes en or sur l’application Petshop de la Freebox, se courser dans la maison avec de préférence un des trois qui se vautre et qui se met à hurler comme s’il avait vu l’Antéchrist, que le petit dernier se prend pour Gordon Ramsey et essaie tant bien que mal de faire une soupe pour soigner maman avec du safran à 32 000€ le kilo, ou encore qu’ils essaient de donner le bain au chat… #Mother’s-life .

Bref, je n’ai rien pour vous à ce sujet (une batte de baseball peut éventuellement être utile…) mais je peux partager avec vous mes 3 remèdes naturels indispensables pour reprendre du poil de la bête le plus vite possible…

PETIT RAPPEL

  • Choisissez des huiles essentielles pures, surtout botaniquement & biochimiquement Définie (HEBBD), et si possible biologiques (ce qui me garantie des huiles dénuées de pesticides).
  • Lire les précautions ici
  • Attention, une huile essentielle, c’est comme un train , elle peut en cacher une autre ! Il faut toujours se fier au nom botanique de la plante.

 

L’huile essentielle de Ravinstara (Cinnamonum camphora)

C’est la number one des huiles essentielles de l’hiver (à ne pas confondre avec l’huile essentielle de Ravensare) . C’est celle que j’ai toujours à la maison quoi qu’il arrive. je vous en ai déjà parlé l’année dernière. Elle sert à soigner à peu près tous les maux de l’hiver car elle est antivirale, microbicide et tonique du système nerveux. C’est une huile essentielle issue du Camphrier de Madagascar, c’est pour ça qu’elle a l’odeur camphrée des petits pots de Vicks de notre jeunesse. Je l’utilise seule ou en synergie (avec d’autres huiles essentielles notamment celle de Romarin à cinéole si j’ai les bronches prises , d’Eucalyptus radié, de lavande officinale et de Niaouli) , en diffusion , en huile aromatique (30 gouttes dans 10 ml d’huile végétale de noyaux d’abricot , d’amande douce ou de jojoba) ou en pommade faite maison. Je prépare un pot en début de saison et je le garde tous l’hiver dans l’armoire à pharmacie. Vous avez l’option 1 cuillère à café de cire + 3 cuillères d’huiles végétales + 3 cuillères de beurre végétal , ou bien l’option fastoche , versez 30 gouttes d’huile essentielle de Ravinstara dans une cuillère à soupe d’huile de coco, mélangez bien et versez dans un petit pot. L’huile va se solidifier et aura la texture d’une pommade. L’avantage c’est que ça coutera 30 fois moins chères qu’une pommade achetée en pharmacie (qui contiendra certainement des additifs pas terribles) C’est très efficace croyez moi.

Ma Tisane homemade

Là encore un truc que je fais quand je suis malade, c’est la tisane. Quand je suis malade , j’en bois toute la journée. Je garde mes précieuses fleurs/ feuilles récoltées ou achetées dans des pots de confitures ou des bocaux en verre (je trouve que ça conserve mieux les goûts et préserve certainement mieux les vertus que les sachets en kraft) . Je mélange une cuillère à soupe de fleurs de sureau, de verveine et de thym et je fais infuser dans ma casserole avant de siroter tout au long de la journée. Il m’arrive d’ajouter une cuillère de miel (antibactérien) dans ma tasse bien que je ne sois pas sûr que sous l’effet de la chaleur les vertus du miel restent intactes et donc soit d’une réelle efficacité. Cette tisane permet d’ éliminer les toxines d’autant plus que le sureau est spécialement recommandé pour la grippe.  C’est un remède que j’utilise également sur mes enfants.

L’Extrait Isotonique de Propolis blanche (sans alcool) 

Je connaissais la propolis pour pas mal de ses vertus bienfaitrices , mais je n’ai découvert sa réelle efficacité que cette année grâce à Ballot Flurin qui m’avait fait parvenir un flacon à tester, que j’ai d’ailleurs utilisé dans de nombreuses recettes cosmétiques et notamment mes dentifrices maison. Franchement, je suis assez stupéfaite par son efficacité. Elle m’a permis de guérir des maux de gorges persistants mais surtout, elle a guéri ma fille de maux d’oreilles douloureux et récurrents dont aucun médecin n’a su poser un diagnostic… (Y’a rien. Ca vous fera 30 balles merci. A bientôt chez McDo.) Bref, il est clair que la propolis a fait une entrée fracassante dans le top 3 de mes remèdes de l’hiver (ORL).

 

Et vous, quels sont vos remèdes naturels pour affronter l’hiver ? 

 

Author: Emie

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Bonjour,
    Perso, j’utilise l’huile essentiel d’eucalyptus au hammam avec du savon noir pour dégager les voies respiratoires. Sinon chez bioriental on peut trouver du savon noir à l’eucalyptus.

  • Bonjour,une petite question, comment tu utilises la propolis avec les enfants? diluée ou sur un sucre? dans le gosier direct ;) ?
    Merci pour ce blog que je parcours toujours avec autant de plaisir (une vieille fidèle des années réo, clochette ,le sabot de la vierge et la cosméto maison) des bises

  • Oh, je ne connaissais pas la recette du baume ! Merci ! J’avais vu Julien Kaibeck montrer qu’on pouvait en appliquer une goutte sur les poignets afin de stimuler ses défenses immunitaires. Du coup, dès que je sens le rhume arriver, j’ai ce réflexe très pratique !

    • la propolis est un antibacterien naturel, donc déjà on peut dire qu’elle s’auto-conserve un minimum.
      Au niveau composition , elle contient uniquement de l’extrait de propolis et du sel de mer . Après, entant donné qu’elle est destinée aussi bien à moi qu’aux enfants, j’ai préféré sans alcool mais tu as des extraits de propolis avec alcool : http://bit.ly/1nnjSwU

  • Bonjour Emie,
    tu m’as fait rire avec ton article,c’est tellement vrai ,même si mon fils a maintenant 17 ans on a tous vécu ça (à different degré heureusement!)
    L’huile essentielle de niaouli ,j’adore!c’est d’ailleurs la premiere que j’ai utilisé et qui m’a fait me penché sur la richesse des différentes huiles ,la première fois c’etait pour un herpes labial et ça a été tellement radical(bien mieux que tous les anti viraux prescrits depuis de nombreuses années) que j’en ai toujours un flacon à la maison.
    Pour le rhume que j’ai eu semaine dernière ça a été des inhalations de niaouli et eucalyptus radié que je mettais aussi en diffusion le soir dans la chambre et pour la journée j’avais même imbibé un mouchoir que je « sniffais » de temps en temps
    C’est une tres bonne idée ce baume et tu le passes sur la poitrine?

    Petite question hors sujet :comment être informé par mail de la sortie d’un nouvel article sur ton blog?
    désolée je n’ai pas trouvé,bon je suis blonde……

  • Je suis super contente que ton article soit en Une Hellocoton, ton blog mérite d’être connu tellement c’est une source d’inspiration (je me suis mis en favoris une vingtaine – rien que ça!- de recettes à réaliser). Pour l’hiver, comme toi j’aime beaucoup le ravintsara, pour l’instant je l’utilisais seulement en diffusion, les tisanes au thym, et le vicks fait maison pour les maladies ORL :)

    Bisous!

  • Cela faisait plusieurs fois années que ma mère me tannait avec le Ravinsara, et puis depuis que je me suis lancée dans les cosmétiques maison, l’aromathérapie, la phytothérapie ont pris de plus en plus de place dans ma cuisine ainsi que dans ma salle de bain.
    J’ai réussie à soigner une toux chronique avec de cette huile ( au bout de 2/3 jours) je suis d’ailleurs sur la fin au moment où j’écris ces lignes. Ce qui est génial avec cette Huile essentielle, c’est que tu peux la prendre même lorsque tu es enceinte ( attendant une 3ème loupiotte, je peux te dire que je me suis sentie soulagée lorsque j’ai vu que je pouvais l’utiliser). Ayant régulièrement des toux chroniques chaque année, c’était une véritable angoisse lorsque j’ai vu poindre la toux vendredi dernier.
    Avec aussi de la tisane à base de thym et de verveine. Donc je suis complètement d’accord avec les solutions que tu proposes pour les avoir testées et approuvées. Ah j’ai aussi rajouté des cataplasmes d’argile verte qui semblent aussi avoir portés leurs fruits.
    Ton idée de baume à préparer avant l’arrivée de l’hiver est géniale.
    Merci.
    Magali

    • le ravinstara un indispensable !! Apres j’ai pleins d’autres astuces mais si je devais partir sur une ile déserte et que je devais choisir … :-)))

  • Emie , tu as une façon de raconter les histoires qui me fait rire . Si tu savais !
    En tous cas, j’ai acheté l’huile essentielle de ravinstara quand j’ai lu ton article mes essentiels de l’hiver l’année dernière :-) (groupie)

  • Ah super sujet encore une fois. Ici il fait très froid (Québec) et malgré cela ou plutôt grâce à cela, nous sommes rarement malades. Mon truc super efficace c’est l’origan. Une goutte d huile essentielle trois fois par jour dans du miel. Mais c’est vraiment intense à avaler. Bonne journée

    • oui l’origan très efficace !!
      Mais si je ne dis pas de bêtises , dans le froid (très-très-froid genre au Québec ;-) ) les bactéries ont plus de mal à se développer que dans du « moyen-froid » (genre -5°c)
      il fait combien de degrés au Québec en ce moment ?

      • Coucou Émie, en ce moment entre +10 et – 5 et c’est effectivement la température idéale pour tomber malade. Je vais parler comme les anciens, mais nous n’avons plus d’hiver au Québec :-) Depuis 17 ans que je vis ici, j’ai vu les températures monter d’année en année. Il faisait 20 degrés le jour de Noël, mes garçons étaient en short dans le jardin.